Bernina International AG

La BERNINA L 460 vous offre une multitude de solutions créatives. Vous pouvez coudre, couper et surfiler simultanément et en un tour de main. Dotée d’un équipement professionnel et d’une multitude de fonctions, la BERNINA L 460 est facile à manier. Elle se distingue par son confort et sa simplicité d’utilisation. Dans cette première vidéo, vous découvrirez les réglages de base de la L 460 effectués en quelques gestes simples. Ces réglages suffiront pour commencer la plupart de vos ouvrages. Vous pourrez ensuite immédiatement commencer à travailler avec votre BERNINA L 460. Le succès sera vite au rendez-vous !

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site www.bernina.com/overlocker ou vous rendre chez votre revendeur spécialisé.


Bernina International AG

Coudre, couper et surfiler en un tour de main : facile avec la BERNINA L 450 ! Nous vous montrons dans cette vidéo de démonstration à quel point votre surjeteuse est polyvalente et ingénieuse. Quelques gestes suffisent pour préparer la surjeteuse BERNINA L 450. Vous n’avez qu’à effectuer les réglages de base. La BERNINA L 450 est prête en un rien de temps. Vous pourrez vous mettre à l’ouvrage presque immédiatement après avoir déballé votre machine.

Pour en savoir plus, veuillez consulter notre site www.bernina.com/overlocker ou vous rendre chez votre revendeur spécialisé.


Bernina International AG

Les pieds-de-biche BERNINA élargissent votre horizon créatif ! Qu’il s’agisse de confectionner des smocks, de froncer ou de coudre des passepoils, vous trouverez un pied-de-biche correspondant à chacun de vos ouvrages.

Nous produisons nos pieds-de-biche avec le plus grand soin et une longue expérience. Regardez la vidéo pour découvrir les différentes étapes de la métamorphose du matériel brut en produit fini.

Plus d’informations sur www.bernina.com

Welti & Co. AG, Winterthur, Mercerie & Accessoires

Le détachage

Il y a lieu de respecter les règles suivantes lors du détachage :

Certaines fibres supportent mieux le détachage que d’autres.

Il faut chercher à absorber la plus grande partie du produit ayant fait une tache avant qu’il ne sèche,
en tamponnant l’endroit souillé à l’aide d’un mouchoir en papier par exemple (ne pas frotter).

Pour autant que l’article en question puisse être lavé (voir symbole d’entretien correspondant),
il est possible d’absorber encore mieux la tache (tamponner, ne pas frotter)
en faisant agir localement de l’eau chaude.
Ceci n’est pas applicable aux taches d’huile et de graisse.

Pour les articles non lavables, se limiter à tamponner la tache sans eau.
Le détachage proprement dit sera de préférence confié à un nettoyage chimique.

Autant que possible, ne pas laisser sécher les taches de substances aqueuses
(fruits, vin, tomates). Pré-traiter avec de l’eau de savon chaude avant de blanchir localement
(agir avec parcimonie) et de rincer à grande eau.
Cuire ensuite le linge avant que les traces ne sèchent.
Les taches de sang doivent être rincées à l’eau froide ou tiède.
Puis laver à 60°C ou cuire (ne pas blanchir).

Lorsqu’on élimine des taches de matières grasses à l’aide d’un liquide détachant,
la formation d’une auréole est quasi inévitable.
On peut y remédier sensiblement en glissant sous le tissu une matière fortement absorbante
et en la remplaçant souvent.
(Ne pas respirer les vapeurs des détachants : risque d’étourdissement !).

Après le blanchiment avec un produit à base de chlore, il est indiqué de bien rincer et de laver à 60 ou 95°C
(voir symbole d’entretien correspondant), ceci pour éviter un jaunissement ou une détérioration du tissu.

La laine soumise à un fort frottement, surtout à l’état mouillé, peut feutrer.

Les détachants peuvent endommager les fibres chimiques.